La bandaison papa ça se commande parfois !

6a0153918fd270970b016304823a2e970d

Source inconnue

 

Les vieux dans les maisons de retraite s’ennuient. Il attendent en rang d’oignon qu’une âme charitable leur apporte un peu de plaisir pour rompre la monotonie.

Oh, ce n’est pas qu’ils manquent de désir, les vieux boucs. Ils passent d’ailleurs leur journée à tenter de deviner la couleur des dessous des infirmières pour se remémorer le bon temps où ils pouvaient encore bander.

Sire Louis fut certainement un coureur de jupon. Il est, de loin, le plus audacieux et entreprenant, prêt à tout pour retrouver la gloire de son jeune temps. Quand je lui fais sa toilette, pour que j’ouvre un peu plus mon décolleté, il aime tirlipoter.

Parfois il tente de me culpabiliser : “ C’est ton devoir que de me ravigoter !  Regarde donc mon membre rabougri, il se meurt de ne pouvoir durcir alors que tu l’astiques. Tes seins, j’en suis sûr, pourraient le réveiller. “

D’autres fois, il tente le charme : “ Ah ma belle, si je tenais encore sur mes pattes, nous irions au bal musette. Mes mains attraperaient ton cul fermement et nous danserions au son de l’accordéon, ton bassin contre le mien, tu me sentirais tout dur et je te conduirais dans une java endiablée. Tu n’as jamais connu un tel cavalier tu sais ! “

Et souvent, il essaie de me soudoyer : “ Tiens prends donc un chocolat, la boite est pour toi. Je te ferais bien goûter à ma sucette Babette, mais encore une fois tu risques de t’offusquer.”

Je le laisse s’amuser et je ris avec lui. Pendant que je lui talque les fesses, je lui dis : “Sire Louis, vous avez tout loisir de rêver, mais là je vis une toute autre réalité. Mes mains, sur votre cul, sont dans le pipi et je dois dire que cela me passe toute envie. “

Sire Louis est tombé aujourd’hui, son pied s’est coincé dans l’astragale de l’escalier alors qu’il courait après les mamies. Il ne reviendra plus. Il va me manquer.

Fort heureusement hier il a connu le paradis avant de même de monter aux cieux car c’est sans soutien-gorge que je me suis baissée devant lui pour le changer, lui offrant la vue tant espérée. Son sexe en l’air s’est dressé et il m’a dit aux anges : “ La bandaison papa ça se commande parfois ! “

 

Contrainte du 30/01/2018 : Plaisir, désir, Loisir, Sire, Sucette, Musette, Ravigoter, Tirlipoter, Astragale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :