Le pavographe

gq2v3g-u-jpg-large

 

D’un oeil acéré il observe le monde,
Sans bruit, il fait parler l’instant.
Les couleurs disent le temps,
Les courbes dessinent le vent.

Esseulé, noyé dans les épis de blés,
Pétales fragiles comme un papier de soie
Pourtant il domine,
Eclat flamboyant,
Grâce de la souplesse !
Avec délicatesse il ondule au vent.

Fleur sauvage,
Ta fragilité fait ta beauté,
Cueillir l’image plutôt que de te voir faner.
Joli coquelicot Mesdames,
Joli coquelicot nouveau.

 

Oulimots du 3/09/2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :