Ciao copine !

e72b014ba9e3af7b40a7cd92cb1b169e

Je te demande pardon de ne pas avoir perçu ta détresse. Tu me l’as bien cachée, ne voulant ni que je m’inquiète ni que je te retienne. La vie ne prend toute sa valeur que parce qu’elle a une fin. La mortalité doit nous pousser à vivre heureux, à rire, à savourer, à relativiser. Dans l’océan de la tienne, tu t’es noyée. Mais tu es sereine petite étoile et de là-haut tu veilles sur moi. Nous veillerons sur Colin. Point lumineux et étincelant dans l’espace infini des cieux. Tu viendras me voir dans mes songes, tu écouteras mes rires, tu admireras les esquisses de ma liberté, tu te réjouiras de mon bonheur. Tu vivras à travers moi.

Ciao copine !

4 commentaires sur “Ciao copine !

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :