Un samedi soir au bord du canal

Charles-Gatewood-grainedephotographe22-1000x735

Charles Gatewood

Entre potes, ils faisaient souvent des feux au bord du canal. Trop fauchés pour sortir et quand bien même, ils étaient trop underground pour les endroits branchés. Des bières, du rock craché d’un magnétophone à cassette et quelques pétards et ils étaient heureux et joyeux.

Cette nuit là, la fille de la bande est devenue la femme de la bande, évolution inattendue d’une longue et belle amitié. C’est dans le respect qu’elle est devenue leur salope. Tandis que l’un se montrait manuel, glissant ses doigts dans son con, elle suçait l’autre sous le regard déférent de leur ami commun qui se branlait, ravi de la scène qui s’offrait à lui. Nul besoin de planifier la suite des opérations, ils échangeaient les rôles avec pour constante une attention particulière à elle. Couverte de baisers, elle a joui de leur queue, de leur yeux, de leur amour jusqu’au petit matin de dimanche.

Un samedi soir au bord du canal, dans la grisaille du Nord, qui a ensoleillé sa vie et scellé à jamais leur amitié.

Contrainte du 24/03/2018 : canal, dimanche, nuit, déférent, manuel, opération, respect, évolution

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :