Ma révolution

Image 23-01-2020 à 08.29

Robert and Shana Parkeharrison

A vous Jean-Baptiste, chez qui je suis venue m’allonger et me mettre à nue, je dédis ces oulimots car c’est mon cheminement qui m’ a amenée à prendre la plume.

Des rencontres régulières depuis trois ans qui m’ont transformée. Bien sûr, et vous l’avez souligné, le chemin c’est moi qui l’ai fait mais sans vos propositions, votre accueil, votre bienveillance, il m’aurait fallu bien plus de temps.

Vous avez accueilli mes peines, mes joies, mes colères. Vous avez partagé mes fantasmes, mes convictions, mes idéaux. Sans jamais me juger, m’invitant plutôt à être bien plus douce envers moi-même.

Vous avez su me permettre de vous donner mon entière confiance. Je ne l’ai jamais regretté. Toute nue, sans masque, je me suis laissée aller sous vos yeux. Je n’ai jamais connu la pénurie d’empathie, jamais senti de rejet même quand j’étais très dure avec vous parce que vous ameniez mon regard dans des directions qui me faisaient peur et que je résistais.

Je ne vous voyais pas mais je vous sentais derrière moi. A guetter mes réactions, à percevoir mes émotions, m’aidant à mettre des mots sans censure. M’ouvrir à moi, vous juste là.

Vous avez accueilli l’enfant blessée, vous en avez pris soin. Vous m’avez aidée à me réconcilier avec mon passé, à mieux appréhender mon présent pour me construire un futur heureux. J’ai grandi à vos côtés.

Grâce à nos séances, j’ai cheminé vers un Moi nouveau. Une femme consciente de son ombre et de sa lumière. J’ai fait la paix avec ma féminité, j’ai adouci ma part virile. J’assume le choix de ne pas jouer le jeu de la société, de ne pas être celle qu’on attend de moi et d’envoyer valser les conventions et toute forme de superficialité.

Je touche du doigt la Liberté, libre de conditionnements, de représentations, de la censure à Soi et c’est source de bonheur. Simplement être en paix avec qui on est, avec Soi.

Au fil du temps, venir chez vous est devenu une contrainte. Parce qu’on peut toujours s’analyser et je continuerai seule, mais je veux vivre avant tout. Mon but a changé. Si j’ai eu la prétention de devenir  perfection, aujourd’hui je savoure simplement mon humanité.

Il est temps pour moi de vous dire au revoir et Merci.

Votre Vous peuple déjà mon âme et mon cœur et il y restera gravé.

Contrainte du 23/01/18 : Peuple, pénurie, contrainte, guetter, proposition, source, nouveau, envoyer, joie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :