Le labo Walrus

bannière walrus

Il est une maison dans le monde de l’édition qui a bien triste réputation.

On raconte que dans cet institut, les auteurs sont maltraités. Appâtés à base de beaux discours et de promesses, un peu à la manière des politiciens, ils se retrouvent enfermés dans une cave avec un dénommé Igor comme gardien. Cet homme, bien qu’ayant un bon fond, manque cruellement d’esprit et débile est un peu son deuxième prénom. Il est tout aussi victime que ceux qui tentent d’écrire en vain, condamné à rester dans le noir et l’humidité avec ses prisonniers.

Il n’est pas facile de contenter les Maîtres des lieux. Véritables explorateurs de la créativité et de l’imagination humaine, ils ont l’ambition de trouver la perle rare qui viendra rejoindre tous les trésors du Pulp et autres mauvais genres.

Ceux qui ont réussi à être libérés en produisant un texte de qualité dans la ligne éditoriale de la maison rapportent que des sévices leur ont été pratiqués. Non pas des tortures modernes mais des supplices tout à fait surannés presque à la moyenâgeuse : certains se voient installer sur des chaises de Judas, d’autres sont écartelés quand on ne pratique pas d’intubation à l’aide d’un pénis de bœuf taxidermique, ils ont même recours à la fille du boueur. L’unique but des mauvais traitements infligés à ces hommes et femmes devenues singes de laboratoire est de pétrir leur esprit, de travailler leur âme, de pratiquer le labour de leur matière grise pour faire germer La géniale idée.

Ce sont mille et mille feuilles qui sont noircies dans l’ombre pour un seul ouvrage publié. Mais il aura été travaillé et poli. L’heureux élu sera sauvé et glorifié, son chef d’œuvre porté aux nues, célébré au son des hautbois et des musettes.

Je n’ai aucune pitié pour tous ces singes à écrire, ni pour leur gardien d’ailleurs, car ce qui sort de ce laboratoire est vraiment un trésor. La fin justifie parfois les moyens.

Découvrez le labo des édition Walrus

Malheureusement, la maison d’édition Walrus a fermé ses portes en juin 2018.

 

Contrainte du 5/02/2018 : cave, mille-feuilles, hautbois, intubation, suranné, politicien, vif, labours, explorateur.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :