A Charles

A Charles

71naked-3Ô Charles, dans mes errances, nocturnes ou diurnes, je pense parfois à toi.
Toi, compagnon de turpitudes avec qui j’explore l’inconscience tranquille.

Charles, j’aime la  poésie de ta désuétude, tes idées, ta liberté.
Toi, vieux cochon andropausé, aux envies lubriques jamais rassasiées.

Toi le roi des situations cocasses.
D’un plat de lentilles partagé dans un antre secret à Paris, je garde une saveur baroque.
Souvenir d’une rencontre improbable, cadeau inattendue de la vie.

En ce jour d’anniversaire,
C’est du bout de la langue mais du fond du cœur
Que je te souhaite de vivre de belles années de bonheur !

Happy birthday to you !

Contrainte du 25/03/2018 : Cochon, inconscience, langue, voyage, désuet, baroque, Paris, lentille, source

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :