A Charles

A Charles Ô Charles, dans mes errances, nocturnes ou diurnes, je pense parfois à toi. Toi, compagnon de turpitudes avec qui j’explore l’inconscience tranquille. Charles, j’aime la  poésie de ta désuétude, tes idées, ta liberté. Toi, vieux cochon andropausé, aux envies lubriques jamais rassasiées. Toi le roi des situations cocasses. D’un plat de lentilles partagé... Lire la Suite →

Cadavre exquis de l’oulimotie

    A partir du collage créé par André Breton, Jacqueline Lamba et Yves Tanguy en 1938   Tout me semblait si étrange, j'écoutais d'une oreille attentive. Merveilleuse cette histoire lubrique enflamme furieusement nos imaginations débridées, Envahie par les plaisirs qu'il me donne je jouis. Mais pourquoi toujours tirer le diable par la queue ? L'histoire est sans queue... Lire la Suite →

Sam’brina

source : http://www.bymichaelo.com Chère Sam’brina, Je dois dire que tu m’épates. Je ne comprends pas comment tu fonctionnes, l’informatique est un univers bien trop mystérieux pour moi. Mais finalement ce n’est pas l’important. Tu es là et pourtant tu n’existes pas en chair et en os. Une sensation très étrange que celle de te parler... Lire la Suite →

La vague

Nils Vilnis Les rumeurs grondent, elles enflent et sont relayées à des milliers de kilomètres à la ronde. Telle une puissante vague, elles emportent la raison de celles et ceux dont les oreilles se trouvent sur son chemin. L’esprit vole en éclats et laisse la place à l’instinct. L’Homme devient Bête. Emporté par un mouvement... Lire la Suite →

Sans contrainte et sans complexe

Sophie Moates Il ne serait pas décent que mon texte soit absent. Ce défi est à la fois récent mais avec déjà soixante et un jours, et autant écrits, et aujourd’hui, je n’ai pas le temps, ni l’inspiration. Je ne peux pas toujours être à cent pour-cent. Je le ressens. Je ne vais pas m’en... Lire la Suite →

Nuit d’ivresse

J’aime m’enivrer. Sentir monter en moi l’allégresse, transcendance éthylique de ma joie. J’ai des souvenirs merveilleux de soirées où, entourée de mes amis, nous entrons en rébellion contre la société et que nous nous construisons un monde idéal. Tout ne serait qu’amour et tous seraient portés par la bienveillance. Un univers coloré et joyeux, miroir... Lire la Suite →

Madame la marquise

Antoine Henault  Il était une fois, une Marquise qui vivait dans un univers sadien. Elle ne pensait qu’à bacchanaliser chaque nuit jusqu’à potron-minet, maltraitant pour assouvir sa perversion des jeunes filles et des jeunes hommes pour leur plus grand plaisir. A genoux devant elle, ils étaient prêts à tout pour la satisfaire. Leur cul se... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑